Les différentes pénalités et sanctions de google

La pénalité Google est une sanction donnée par Google aux sites qui utilisent des procédés prohibés par Google pour leur référencement. D’une manière générale, la sanction se manifeste par un important déclassement des pages du site dans les SERPs. Il y a deux sortes de pénalités Google : les pénalités manuelles qui sont prises par des humains, et les pénalités algorithmiques qui sont dues à un changement au niveau de l’algorithme Google à cause d’un nouveau filtre ou d’une mise à jour. Toutefois, cette pénalité algorithmique n’est pas une pénalité proprement dite car c’est un déclassement automatique face aux nouveaux changements et qui viennent « pénaliser » involontairement certains sites.

Les causes des pénalités par Google

  • Google peut pénaliser les sites qui ont des pages suroptimisées et celles qui font du keyword stuffing ou bourrage de mots-clés dans les contenus, sur les images ou les vidéos,
  • Les sites qui font beaucoup d’échanges de liens artificiels,
  • Les sites qui ont fait un achat ou une vente de liens pour avoir un meilleur positionnement grâce au Google PageRank,
  • Les sites dont les backlinks sont de mauvaise qualité avec des ancres suroptimisées ou un excès de liens dans une même page,
  • Les sites qui ont recours à des systèmes automatisés pour créer des liens artificiels.
  • Les pages qui ont des contenus dupliqués ou de mauvaise qualité,
  • Les sites qui ne sont pas mobile-friendly, qui ont une vitesse de chargement trop lente…

Les différentes pénalités possibles

  • La pénalité manuelle

La pénalité manuelle est prise par les équipes de Google quand des pratiques SEO contraires à ses recommandations sont détectées ou dénoncées. Elle se caractérise par une chute dans les SERPs et surtout par une alerte envoyée par Google via Search Console qui précise les causes du déclassement. Une demande de réexamen est possible après la correction des pratiques dénoncées par Google.

  • Pénalité algorithmique

La pénalité algorithmique est liée à la mise en place d’un nouveau filtre ou de certaines mises à jour. Il s’agit ainsi d’un effet de ces changements au niveau de l’algorithme Google, et non d’une véritable sanction prise à l’encontre d’un site en particulier. Cette pénalité ne fait donc pas l’objet d’une alerte et s’observe seulement par un déclassement dans les SERPs.
Il appartient ainsi aux webmasters d’identifier les sources du déclassement (contenu de mauvaise qualité, backlinks, affichage mobile…), les changements au niveau de l’algorithme Google sont les principaux indices.
A chaque mise à jour, certains sites peuvent trouver certaines de leurs pages chuter dans le classement. Les pénalités algorithmiques les plus importantes sont intervenues à l’introduction de Panda et de Pingouin.

  • Panda & Pingouin

Panda et Pingouin sont les gendarmes de Google. Pour assurer leur fonction, ces filtres de Google donnent des pénalités automatiques contre les méthodes de référencement qui sortent des recommandations de Google.
Pingouin a été instauré en 2012 pour pénaliser les sites qui ont recours à des procédés contraires aux techniques de référencement indiquées par Google comme les l’achat de liens, les liens artificiels…
Quant à Panda, c’est celui qui s’occupe de la qualité du contenu des pages. Instauré en 2011, Panda a pour principal rôle de mettre en exergue les contenus de qualité et de faire chuter accessoirement les sites dont le contenu est de mauvaise qualité. Les pénalités Panda se manifestent surtout par un déclassement des pages et par une désindexation de certaines pages ou même de tout le site. Panda pénalise généralement les pages qui contiennent du duplicate content, les contenus qui n’ont pas de valeur ajoutée et les forums.

  • Le blacklistage

La liste noire de Google est la plus grave des pénalités, les autres comme le déclassement étant réversibles. En effet, un site blacklisté perd toute chance car il n’existe plus pour Google.

  • Cas particulier : la sandbox

La mise en quarantaine dans la sandbox de Google est un phénomène qui a secoué le monde des webmasters il y a quelques années. C’est une pénalité qui a fait disparaitre des SERPs quelques sites pendant quelques jours. Ces sites ont abusé du netlinking en mettant dans une page plusieurs backlinks en même temps. Après quelques jours dans la sandbox, ces sites sont réapparus et la sandbox n’a plus fait de victime jusqu’à aujourd’hui.

Comment savoir si son site est pénalisé ?

Dans la plupart des cas une pénalité vous sera indiquée dans la search console (voir les outils google) et il y a un message associé pour vous indiquer le type de pénalité qui vous a été imposée.

  • Le déclassement sans sanction

Non lié à une sanction, ce déclassement se manifeste par une perte de position dans les recherches sur plusieurs mots-clés. Il peut provenir d’un changement au niveau de l’algorithme de Google, d’un gain de positionnement de vos concurrents suite à un référencement, de facteurs techniques comme l’absence d’indexation causée par la balise noindex, ou encore du changement au niveau du marché (baisse des requêtes en lien avec votre activité à certains moments de l’année…).

  • Le déclassement suite à une pénalité

C’est la sanction faite par Google en réponse à des méthodes SEO abusives… Il se reconnait par une perte de place dans les SERPs et par l’alerte Google par Search Console.

  • La désindexation

Elle se manifeste par une disparition des pages du moteur de recherche, celles-ci n’étant plus indexées par les robots de Google. Cette sanction est en lien avec le contenu, notamment pour sanctionner les duplicate content.

Comment sortir d'une pénalité Google ?

Face à une pénalité Google, vous devez mener quelques changements et rectifications avant de demander à Google de réexaminer votre site, cela peut concerner le contenu, la technique ou les liens comme on l’a vu dans le triptyque du SEO.

Comment remédier aux pénalités automatiques ?

Vous devez examiner l’ensemble de votre site en analysant tous les aspects : contenu dupliqué à supprimer, contenu à améliorer par des rallonges, par un ajout de mots-clés ou au contraire, suppression de mots-clés abusifs, erreurs à corriger, liens, affichage, structure, vitesse… En général, la raison de la pénalité est évidente, même dans le cas d’une pénalité automatique. Cette étape n’est donc pas toujours nécessaire. Toutefois, c’est l’occasion pour vous d’examiner votre site de fond en comble pour l’optimiser.

Comment remédier aux pénalités manuelles ?

Dans le cas d’une pénalité manuelle, vous aurez normalement dans la notification les raisons de la pénalité. Vous n’aurez donc qu’à rectifier le problème avant de demander à Google de réexaminer votre site.

Ma méthode Black Hat pour éviter la pénalité Google

Découvrez différentes astuces et pratiques qui vous permettront d’éviter les pénalités Google. Je vous partagerai dans mes formations différentes pratiques totalement Black Hat pour vous protéger contre toute pénalité (manuelle ou automatique, celle causée par les mises à jour) et de profiter sereinement de tous les avantages du SEO Black Hat.

Conclusion

Les pénalités ont été instaurées par Google dans une optique de qualité, afin d’écarter les sites de mauvaise qualité, mais aussi pour faire tomber les tricheurs. Il est indispensable de faire attention car les différentes pénalités Google, notamment les mises à jour, ont déjà causé la perte de plusieurs sites et même la faillite de certaines entreprises. Plusieurs facteurs sont à analyser si vous constatez une perte de positionnement, c’est pourquoi il faut vous armer avec les meilleures techniques pour vous protéger.

FORMATION SEO

Rejoindre ma formation

Retour haut de page