Connaitre les facteurs techniques bloquants au SEO

Vous l’aurez remarqué, le  SEO est un travail complexe et en perpétuelle évolution. Votre site doit être conforme aux différents changements sur le web. Mais comme les moteurs de recherches évoluent régulièrement et les algorithmes suivent le même rythme, il est important que votre site conserve sa meilleure position auprès des moteurs de recherche. Mettre à jour votre référencement technique est indispensable. J’ai élaboré ce guide spécialement pour vous montrer comment reconnaître les facteurs techniques bloquants au SEO.

Optimisation technique SEO : Quèsaco ?

L’optimisation technique SEO est une pratique qui renferme de nombreuses actions pour améliorer le contenu de votre site, mais aussi sa structure et son architecture. L’objectif étant de permettre une meilleure indexation de votre site et par conséquent une meilleure position dans les SERPs.
L’optimisation technique SEO se fait sur plusieurs axes :
  • On page
  • Sur le serveur
  • On site
  • Off site

Ce qu’on entend par « On page SEO »

Très important dans le SEO, l’optimisation de votre page définit sa visibilité sur les moteurs de recherche. Voici les critères à surveiller :
  • Les métadonnées

Ce sont les données les plus importantes, qui seront visibles par les moteurs de recherche sur votre site. Elles permettent de comprendre le contenu de votre page pour mieux les indexer. Il s’agit donc des métatitres, des métadescriptions et des métas mots-clés.

  • La balise title
La balise Title renferme toutes les informations importantes qui renseignent sur votre page. Ce sont les informations qui sont affichées par les moteurs de recherche dans les SERPs.  Elle doit donc être la plus précise possible, et doit contenir le mot-clé principal.
  • La balise méta description
Cette balise renferme toutes les informations qui traitent le contenu de votre page. Elle doit être pertinente et doit répondre au maximum à la requête des internautes. Elle peut générer de nombreux clics.
  • Les URLs canoniques
En SEO, il est possible d’avoir deux URLs qui renvoient sur le même page. Attention, il faut éviter à tout prix que cela se produise, au risque d’avoir un contenu dupliqué. La balise canonique est une balise qui indique aux algorithmes qu’une URL est équivalente à une autre et qu’il ne faut pas prendre en compte cette URL canonique (l’URL similaire).
  • Le balisage HTML
Le balisage HTML permet de structurer et de lire de façon pertinente et efficace tous les contenus de votre page. Cette action concerne différentes balises dont :
  • Les balises html, Head, body
  • Les balises title et métadescriptions, les balises script et style (mise en forme)
  • Les balises de structuration de texte (textes, images, menus, citations, etc.)
  • Les balises de tableau, de section, de formulaires et bien d’autres
  • Les liens sortants
Avoir des liens sortants vers des contenus externes de qualité est très important. Il accroit la pertinence de votre page auprès des moteurs de recherche. L’action est mise sur la qualité, plutôt que la quantité. Trop de liens sortants peuvent diminuer le Page Rank de votre page.
  • Le plagiat ou duplicate content
Attention aux informations répétitives, aux contenus similaires sur votre page.  Il est important de surveiller le duplicate content sur votre site, mais aussi sur des sites externes. Sachez que les moteurs de recherche sanctionnent les contenus dupliqués et cela affecte grandement votre référencement technique.
  • L’importance de la mise à jour des contenus
Il est important de rafraichir régulièrement votre contenu. Apportez les mises à jour nécessaires, mettez à jour les informations importantes au fur et à mesure que le web et les moteurs de recherches évoluent.
  • Trouver la bonne longueur du contenu
Votre contenu doit cerner autant que possible le sujet recherché par les internautes. Les informations doivent donc être claires, mais surtout complètes. Les moteurs de recherches tels que Google prend en compte la longueur de contenu et l’exhaustivité des pages.
  • La bonne sémantique et récurrence des mots-clés
Google prend en considération le champ lexical pour améliorer le positionnement d’une page. Une sémantique riche et variée des mots-clés montre que les contenus de votre page sont de qualité. Veillez à trouver le bon équilibre de la sémantique et de la récurrence de vos mots-clés. N’utilisez pas trop le même mot-clé, mais utilisez des synonymes.
  • L’importance d’optimiser les images et les médias
Les images et les médias permettent de valoriser les contenus, mais aussi de les varier. En nommant vos images (mettre une légende)  et en utilisant les balises « alt. », vous pouvez améliorer la pertinence de votre page sur les moteurs de recherche.  L’optimisation des images et des médias permet d’être bien positionné sur Google Image.
  • L’importance d’optimiser les images et les médias
Les images et les médias permettent de valoriser les contenus, mais aussi de les varier. En nommant vos images (mettre une légende)  et en utilisant les balises « alt. », vous pouvez améliorer la pertinence de votre page sur les moteurs de recherche.  L’optimisation des images et des médias permet d’être bien positionné sur Google Image.

L’optimisation du « Serveur »

Voici quelques critères qu’il faut également observer et travailler pour optimiser votre serveur :
  • HTTPS ou Hypertexte Transfer Protocol Secure
La technologie SSL a été combinée au protocole de communication HTTP. En convertissant votre site en HTTPS, vous pouvez sécuriser au maximum la transmission de vos données internet. En HTTPS, votre page garantit aux internautes que leurs données ne seront pas enregistrées ni utilisées. Contactez votre hébergeur et configurez votre serveur en HTTPS.
  • La vitesse de chargement d’une page
Avoir un site qui charge rapidement améliore le taux de rebond, mais aussi le trafic sur votre page. Cela permet d’optimiser votre positionnement. Pour trouver ce qu’ils recherchent, les internautes n’auront pas à attendre pour qu’une page de votre site s’affiche.
  • Les adresses IP
L’emplacement de votre serveur et de votre adresse IP peut participer à stimuler le positionnement de votre site dans la région ou dans le pays de placement de votre serveur. Cela permet d’améliorer votre référencement local.

Les critères « on-site »

Voici quelques critères à prendre en compte sur l’axe « on-site ». Ils ont un impact indéniable sur votre référencement.
  • L’importance du choix du nom de domaine
Attention au choix du nom de domaine,  il est possible qu’un nom ait déjà été enregistré auparavant. Avant de le choisir, vérifiez son historique, car s’il a été pénalisé dans le passé, cela pourrait avoir des répercussions sur votre page.
  • Extension de domaine
Faites attention aux extensions du nom de domaine. Certaines extensions ne peuvent pas être référencées partout.  Préférez plutôt un nom de domaine en « .com » pour être visible partout.
  • Ancienneté du domaine
Sachez également que Google fait plus confiance aux noms de domaines plus anciens (plus de 1 an). Le changement d’un nom de domaine doit donc être bien étudié, car cela peut avoir des conséquences négatives sur votre positionnement.
  • Robots.txt
Les robots.txt sont des fichiers qui indiquent aux algorithmes les pages pouvant être visitées ou les pages avec accès limités. Cela permet entre autres de déterminer qui sont les pages plus pertinentes et qui nécessitent une optimisation technique du SEO.
  • Structures de l’URL
La présence d’un mot-clé important dans l’URL peut influencer sur le positionnement de votre page. Les moteurs de recherche peuvent prendre en compte ce critère en cas de forte concurrence de mots-clés.
  • Sitemap XXL
Le sitemap ou la carte de votre site permettent d’indiquer aux algorithmes quelles sont les pages de votre site. Il permet aux moteurs de recherche de définir rapidement les contenus de vos pages pour mieux les indexer.
  • La navigation de votre site
Utilisez le fil d’Ariane pour permettre une meilleure navigation et ergonomie de votre site. Cela permet aussi aux visiteurs de se situer dans tous les documents de votre page.
La structuration des données vous permet une meilleure indexation sur les moteurs de recherches. Pour chaque élément de votre page, ajoutez les infos ou les attributs nécessaires.
  • Favicon
C’est une petite icône qui permet de déterminer les pages ouvertes de votre site sur la barre de navigation. C’est un petit détail qui participe à améliorer le positionnement de votre site. Il aide les moteurs de recherches à indexer votre page en améliorant la visibilité de celle-ci.
  • Page 404
La configuration de la page 404 permet de mieux orienter vos visiteurs si la page n’existe plus ou que l’URL a changé. La proposition d’un retour à la page d’accueil par exemple améliore l’expérience utilisateur de vos visiteurs.
  • Mobile Friendly (mobile first)
Google impose à ce que les sites soient visibles et compatibles pour les affichages sur mobile.  Le mobile friendly impose que les sites soient responsives pour être mieux référencé. Google a développé le fichier AMP pour permettre aux sites d’accélérer l’affichage de leurs pages sur les supports mobiles. Aussi, les nouveaux sites doivent être développés pour les supports mobiles en priorité (mobile first) avant d’être développés pour le format web.
  • Pagination
Une meilleure organisation des pages permet une navigation plus fluide et ergonomique, surtout si votre contenu est long. Utilisez la balise « link rel= » pour la pagination de votre site. Cela permet de créer des liens entre les pages.
  • SEO technique multilingue
Si vous souhaitez obtenir une large diffusion de votre site, le fait de travailler l’optimisation technique multilingue vous permet d’élargir les horizons.

Off-site

Sur l’axe Off-site, vous pouvez intégrer votre site à l’outil Google Search Console. Il permet notamment à votre webmaster de vérifier si votre page a été indexée par Google et d’apporter les mesures d’optimisation nécessaires.

Les facteurs bloquant la réussite de votre SEO technique

Ces facteurs sont à observer longuement, car ils peuvent bloquer la réussite de votre SEO technique

Les erreurs 404 et 301

Les erreurs 404 et 301 ou les pages non trouvées peuvent bloquer l’accès à d’autres pages si elles n’ont pas été redirigées. Une page inaccessible ne peut être référencée.

Les problèmes de crawl

Les problèmes de crawl empêchent les robots d’effectuer le crawling comme il se doit. Du coup, vos pages ne sont pas indexées.

Les frames

Les frames ou les cadres sont utilisés pour afficher plusieurs pages HTML sur des zones différentes. Attention,  les algorithmes peuvent les considérer comme des pages incomplètes et peuvent gêner l’indexation.

L’utilisation de Flash, Ajax ou JavaScript

Les contenus codés Flash, Ajax ou JavaScript sont, certes, lisibles par les robots de Google, mais ils ne les positionnent pas dans les premiers résultats de recherche.

Les pages trop profondes

Un trop grand nombre de liens, ou une page difficile d’accès est difficile à crawler pour les robots. Du coup, elle ne sera pas indexée.

Les formulaires type drop down/menu

Certains formulaires comme le drop down pour afficher les menus de pages peuvent bloquer une page et rendre le crawl des robots plus compliqué.

Les pages bloquées

La balise méta noindex permet de bloquer une page et son indexation, même si elle reçoit des liens entrants. Les pages bloquées par les formulaires (JavaScript ou DHTML) sont également impossibles à indexer.

Pénalité

Attention, certaines méthodes d’optimisation sont pénalisées par Google.  Les méthodes de black-hat, le texte caché, le cloaking ou les pages de redirection sont à éviter.

Piratage

Les sites piratés, qui ne sont plus accessibles ne peuvent tout simplement pas être optimisés.

Contenu dupliqué

Faites attention aux contenus dupliqués, cela peut vous pénaliser.

Netlinking de mauvaise qualité

Attention aux liens de mauvaise qualité. Mieux vaut avoir un seul lien sur des pages de qualité plutôt que plusieurs liens sur des pages à faible autorité.

Pages trop graphiques

Les pages trop graphiques, trop d’images, mais peu de texte ou trop de textes et peu d’images, sont certes plus pratiques, mais moins compréhensibles.

La suroptimisation

Attention à ne pas trop suroptimiser votre page (bourrage de mots-clés), au risque de compromettre la qualité des contenus et la qualité de l’optimisation.

Quelles sont les bonnes pratiques ?

Il existe d’autres techniques qui peuvent améliorer l’optimisation de votre SEO : celui qui travaille uniquement sur le contenu de votre page (qualité, pertinence, mot-clé, etc.) et celui qui travaille sur le Netlinking ou l’augmentation des liens externes qui mènent sur votre site web.

Le Google Rankbrain

Pour aller plus loin, il existe d’autres critères SEO à surveiller comme le Google Rankbrain. C’est le nouvel algorithme de Google qui s’appuie sur une intelligence artificielle. Fonctionnant de manière automatique, il a pour objectif de traduire la requête de l’internaute au moteur de recherche afin d’améliorer et de préciser les résultats.

La recherche vocale

La recherche vocale est un autre critère SEO à travailler, puisqu’il permet désormais d’avoir accès aux contenus sur le web à partir d’une requête vocale. Rankbrain, qui comprend toutes les expressions permet une meilleure compréhension des requêtes vocales.
Il existe de nombreux outils pour améliorer votre SEO technique. Parmi les plus utilisés figurent : Yakaferci, Moz, SEM Rush, Woorank, Google Search Console, Pagespeed insight, Screaming Frog, etc.
FORMATION SEO

Rejoindre ma formation

Retour haut de page