Apprendre à établir une stratégie SEO

Vous pensez pouvoir taper la première page de Google sur des requêtes métiers puissantes en faisant des actions « one shot » ? Je dois vous prévenir ça va être compliqué… Pour réussir son SEO il faut une stratégie béton, une vision précise des actions à réaliser sur son site, et du timing où tout doit être fait.
Découvrons sans plus attendre, quelques pistes pour établir une stratégie SEO infaillible.

Qu’est-ce qu’une stratégie SEO ?

Une stratégie SEO définit l’ensemble de moyens et techniques mis en œuvre pour effectuer le référencement de votre site. Le référencement SEO englobe toutes les pratiques qui permettent de faire apparaitre votre site internet sur les moteurs de recherche et lui faire obtenir la meilleure position possible afin d’être visible par les internautes. Avoir une bonne position sur les pages de résultats des moteurs de recherche augmente le trafic vers votre site. Cela implique d’avoir le maximum d’audience pour votre page web et par conséquent, faire des ventes fructueuses (conversion d’une visite en achat).

Pourquoi établir une stratégie SEO ?

Maitriser le budget

Vous devez savoir que pour générer du trafic, il faut investir. Avec le référencement payant, vous gagnez en visibilité immédiatement et le ciblage est très précis. Puisque les liens sponsorisés sont positionnés dans les premiers résultats sur les moteurs de recherche, le trafic augmente. Mais cette efficience de la campagne paid ne dure qu’à court terme. Comme il s’agit d’acheter les mots-clés forts aux enchères, il faut se préparer à un gros budget pour défier la concurrence. Sinon, il faudra faire avec des mots-clés moins pertinents et se contenter d’un positionnement médiocre.

A contrario, un bon référencement SEO n’est fructueux qu’après des mois de dur labeur. Pour ce qui est de la pérennité et de l’investissement, il est moins cher et plus efficace sur le long terme. La bonne stratégie de maîtrise de votre budget est de vous concentrer sur un référencement SEO alimenté en permanence. Véritable levier marketing, réservez le référencement SEA pour vos campagnes de lancement ou de promotion.

Avoir une vision de la quantité de travail en fonction de la concurrence

Analyser la concurrence est toujours est un bon point de départ avant de mettre au point sa stratégie SEO, car il faut bien connaître celle du camp adverse. Cela commence par une analyse des mots-clés. Utiliser les génériques qui sont déjà très utilisés ne vous propulsera pas dans les rangs. Il faut contourner avec des mots-clés longue traîne où il y a moins de concurrence pour augmenter vos chances. La longueur de votre contenu dépendra ensuite des mots-clés à propulser. Oui, la longueur du contenu influe sur le référencement. À titre d’indication, un texte de blog fait en moyenne 800 mots. Un contenu de 200 mots peut être plus pertinent que celui de 3000 mots. Si la quantité est variable, la qualité du contenu prime avant tout.

Établir un planning et savoir précisément quand une action SEO doit être réalisée

Il faut de l’organisation dans votre stratégie SEO. Établissez un plan d’action par rapport aux mots-clés à propulser, tout en définissant comment vous allez les aborder. L’audit SEO vous permet d’identifier les mots-clés prioritaires en fonction des requêtes tendance, et aussi savoir là où il y a plus ou moins de concurrence. Par exemple, arrangez votre planning par mots-clés à utiliser, titres, types de contenus, et nombre de mots à insérer dans un tableur.

Identifier les 80/20, les 20% d’actions qui vont générer 80% de résultats (Quick Win)

Les résultats de la stratégie SEO ne sont palpables qu’après plusieurs semaines. Pour accélérer les choses et monter rapidement dans le ranking, le Quick Win est une stratégie infaillible. La fameuse loi de Pareto consiste à produire 20% d’actions pouvant générer 80% de résultats. C’est rapide et efficace. Voici quelques exemples :

  • Un texte d’ancre qui va droit à l’essentiel
  • Des balises titrent à 4C : courtes, claires, concises et ciblées (mots-clés)
  • Une navigation sécurisée avec le certificat HTTPS pour votre site
  • Erreur 404 à bannir
  • Une vitesse de chargement optimisée
  • L’ergonomie du site en faveur de l’UX…
  • Établir des KPI qui vont nous permettre de savoir ce qui marche et ce qui ne marche pas

Les KPI ou Key Performance Indicator vous permettent d’identifier les forces et faiblesses de votre site et mesurer la performance de son référencement. Il y a trois manières de suivre votre positionnement :

  • Avec Google Search Console : outil gratuit et performant avec un tableau de bord pour suivre les requêtes, clics, impression et la position des mots-clés.
  • Les outils SEO payants qui analysent automatiquement l’évolution de votre positionnement avec les mots-clés
  • Le suivi de positionnement manuel, si vous êtes habile et que vous n’avez pas un volume important de mots-clés à surveiller. Il suffit de faire une recherche de votre site, mais il faudra être régulier et savoir contourner l’historique de recherche.

Éviter de se disperser sur des actions inefficaces

En stratégie SEO, il y a tant de possibilités pour optimiser son positionnement. Attention à ne pas vous perdre parmi toutes ces solutions. La stratégie SEO est un travail de longue haleine qui demande implication, patience et régularité dans vos actions. L’audit SEO vous permet de connaître les failles qui empêchent votre site de bien se positionner. C’est ainsi que vous pourrez déterminer les actions efficaces et celles qui ne le sont pas. Aussi, restez fidèle à une seule stratégie, ne les mélangez pas.

Les étapes pour construire une stratégie SEO efficace

Construire une stratégie SEO efficace demande du travail. Cela demande une analyse fine de l’existant, du marché et de la concurrence. Une bonne stratégie SEO repose sur les éléments suivants :

Étude du secteur et du marché

Cette première étape est cruciale et va vous aider dans la prise de décision. Sur le marché virtuel, ça se passe comme de la même manière qu’en dehors du web. Ce que vous devez voir, ce sont les mots-clés compétitifs et les besoins et attentes de vos clients. Cette étude peut être abordée avec des outils gratuits sur le web. Voici quelques axes à vérifier avant de valider votre stratégie SEO :

  • Les tendances avec Google Trends
  • Le nombre de requêtes dans Google Keyword Planner
  • Les avis et commentaires sur les forums et réseaux sociaux
  • Analyse des tunnels de vent…
  • Étude de la concurrence
  • C’est une étape incontournable dans le référencement SEO
  • Commencez par connaître qui sont vos rivaux.
  • Quand vous les aurez identifiés, faites un audit de leur site en commençant par l’autorité de leur domaine et leur score grâce aux indicateurs calculés par les outils pros des référenceurs comme Mozbar ou Majestic.
  • Ensuite, focus sur les mots-clés et comment sont-ils positionnés pour optimiser les contenus. Là encore, vous pouvez le faire via des outils SEO comme SEOptimer.
  • Vérifier si vos sites adversaires sont présents sur les réseaux sociaux
  • Et enfin, le profil de vos concurrents en analysant les textes d’ancre et liens sur Open Site Explorer
À la fin de l’étude, vous savez à quoi vous attendre, et quelle stratégie mettre en place pour ne pas démériter face à la concurrence.

1. Choix des mots-clés

Les mots-clés consistent à un mot ou un ensemble de mots liés à la thématique de votre site. Ce sont des éléments jugés pertinents qui permettent de faciliter la recherche d’un site dans la jungle du web. Les mots-clés sont ceux qui sont les plus souvent tapés par les internautes dans leur phase de recherche. Par conséquent, il est important de maximiser leur apparition dans le site.

Comment trouver les mots-clés ?

La première étape de la construction d’une SEO est donc de créer ou de trouver les bons mots-clés. Il existe différentes plateformes sur lesquelles piocher les meilleurs. Ce sont notamment Google Keyword Planner, Answer the Public, UberSuggest, Yooda Insight, Ranxplorer ou encore Semrush.

Pourquoi miser sur la longue traine ?

La longue traine définit les mots-clés qui sont constitués de 3 à 4 mots. Contrairement aux mots-clés de bases, ceux-ci ne sont pas les mots-clés les plus utilisés par les internautes. Par conséquent, ils sont moins connus. Pourtant, ces mots-clés sont les plus susceptibles de générer plus de trafic sur votre site web.

Tout simplement, parce que les mots-clés basiques sont déjà utilisés par de nombreux concurrents et risquent de ne pas être assez visibles sur votre page. En revanche, les mots-clés longue traine qui sont souvent peu utilisés, augmenteront votre chance d’être visible. Il faut tout simplement veiller à bien les travailler pour obtenir un fort taux de conversion.

2. Comment faire pour se positionner sur un mot-clé ?

La prochaine étape consiste à se positionner sur un mot-clé. C’est le cœur du travail de SEO. Voici les étapes les plus importantes pour ce faire :

Analyser la requête des internautes et le fonctionnement de Google

Lorsqu’un internaute effectue une recherche à base de mots-clés, le moteur de recherche essaye toujours de faire apparaitre des résultats (en plus de la requête principale) proches de la recherche, en termes de champ lexical. Par exemple, pour une recherche effectuée sur les « lunettes pour écran », Google peut faire apparaitre « lunettes anti-lumière bleue ». Il est donc important d’optimiser votre page avec un ensemble de mots-clés dans la même thématique et champ lexical.

Analyser la position des concurrents sur les mots-clés

Non pas dans le but d’espionner le contenu de vos concurrents, mais pour apprendre sur le fonctionnement des mots-clés (à quel moment les introduire, quels sont les mots-clés et termes les plus utilisés, comment fonctionnent les balises, etc.)

Analyse du site existant et définition des actions techniques à faire

L’audit en amont du site existant vous permet d’avoir une vision globale des actions à faire, surtout la création d’un plan de contenu en béton et son intégration. Il faut alors identifier les sources de liens intéressantes et préparer une stratégie pour les acquérir. Pour suivre ces pistes, Google Analytics est l’outil d’analyse des sources du tracking. Après identification des KPI de votre stratégie SEO, il faut aussi vous préparer aux outils de suivi pour mesurer leurs performances, ce qui nous ramène une fois de plus à Google Analytics. Il permet de voir les taux de rebond, le nombre de session, taux et nombre de conversions et la vitesse de chargement des pages dudit site.

3. Dresser un plan d’action

Dans tous projets ou actions, une stratégie se planifie. En vue d’avoir de meilleurs résultats et d’éviter de gaspiller temps et ressources, un plan d’action s’avère judicieux. Ce plan d’action définit les mots-clés que vous allez utiliser sur votre site, et surtout la manière dont vous allez les traiter dans vos contenus. Il permet aussi de définir dans quelle partie du contenu, tel ou tel mot-clé va apparaitre.
Pour faciliter le dressage du plan d’action, mettez-le sous forme d’un tableau qui reprend tous les mots-clés et leur positionnement.

4. Optimiser le contenu existant

Le contenu du site doit être de qualité. C’est la première règle qui assure un bon positionnement sur les moteurs de recherche. Votre contenu doit être précis et doit répondre le plus efficacement possible à la requête des internautes.

Un contenu pertinent est le fruit de plusieurs recherches et d’idées. N’hésitez pas à parcourir le web et les premiers résultats de Google pour avoir une idée d’un « contenu pertinent ».

Votre contenu doit être également optimisé (balisages, mots-clés, etc.) pour que le moteur de recherche arrive à l’indexer dans les meilleures positions des résultats. N’oubliez pas de mettre les balises, les méta descriptions, les balises titres ou encore les balises images, etc. Enfin, ne lésinez pas sur la forme et la mise en page de votre contenu.

5. Le maillage interne

Le maillage interne du site correspond à la structure de votre site. Il consiste à mettre en liens les différentes pages qui constituent le site en lui-même. Le but de cette méthode est de créer des liens sur tous les contenus des pages de votre site pour faciliter l’expérience d’utilisation du lecteur et pour apporter une réelle valeur ajoutée.

Les liens peuvent être structurels (menus, rubriques, pages, etc.), mais aussi contextuels. C’est-à-dire qu’ils sont directement placés dans les textes. Ces derniers sont les plus efficaces.

Optimiser le référencement SEO d’un site

À part l’utilisation de mots-clés pertinents, il est aussi possible d’optimiser le référencement SEO d’un site à travers les stratégies suivantes :

Le Responsive Design

Un site web doté d’un design réactif est un site qui peut s’adapter à tous les formats de consultation. Grâce à cette technique d’intégration, le site peut s’afficher aussi bien sur un écran d’ordinateur, sur une tablette ou un Smartphone, sans que son contenu n’en soit modifié. Cela permet entre autres d’améliorer l’expérience utilisateur – UX.

Avoir une bonne vitesse de chargement

Dans un monde où les internautes sont pressés, ils veulent avoir un site qui s’ouvre et donne des informations en trois secondes. Ils ne voudront pas attendre plusieurs minutes pour accéder à des informations.

Créer un contenu de qualité

Impossible de ne pas le marteler, il est important pour un site d’avoir un contenu de qualité. Cela non seulement, vous aidera à vous démarquer de la concurrence, mais aussi à attirer les internautes, qui sont toujours à l’affût de nouveauté et de qualité. La pertinence et la qualité de votre site sont les deux mesures qui permettent à votre page d’avoir la meilleure position sur les moteurs de recherche.

Attention au duplicate content

En assurant la qualité de vos contenus, assurez également que vos informations ne sont pas copiées et collées d’un autre site concurrent. Le duplicate content ou le plagiat est un véritable fléau sur le web. Il est tout simplement à éviter. Non seulement c’est une pratique interdite, mais cela vous vaudra également des pénalités.

Google ne pénalise pas directement les sites qui font du duplicate content. Par contre, en termes de référencement, cela risque d’éclipser la visibilité de votre page. Assurez-vous donc que votre contenu sont de qualité, mais aussi unique pour être visible.

Créer un bon netlinking

Le netlinking est un autre moyen qui permet de se populariser sur le web et d’obtenir une bonne position sur Google. Le netliking consiste à avoir des liens de votre page sur d’autres sites différents, en lien avec votre thématique. Pour créer un bon netlinking, choisissez les sites qui sont déjà populaires et qui n’ont pas trop de liens à gérer.

Il n’est pas facile de créer un bon netlinking et surtout d’en obtenir. Pour ce faire, vous pouvez toujours consulter les annuaires, proposer des échanges d’articles, faire une campagne de linkbaiting ou encore vous inscrire sur une plateforme d’échange entre annonceurs et éditeurs de site.

Ne pas délaisser les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont le nouveau fleuron du web. Environ 90% des internautes se trouvent sur Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat et bien d’autres. Si vous souhaitez populariser votre site, il est important d’assurer votre présence et votre action sur ces plateformes. Pour aller plus loin dans cette optique, n’hésitez pas à créer une communauté avec vos abonnés, à interagir avec eux par le biais des commentaires, des publications ou encore des forums. Il est aussi possible de faire un lien vers votre site, sur les principaux réseaux sociaux que vous utilisez.
FORMATION SEO

Rejoindre ma formation

Retour haut de page