Qu’est-ce que le Black Hat SEO ?

Le Black Hat SEO est un référencement naturel dont la stratégie repose sur des techniques contraires aux guidelines de Google. Les techniques de référencement Black Hat sont ainsi considérées comme contraires à l’éthique, prohibées et pénalisées par Google. Le Black Hat est un ensemble de techniques par lesquelles le webmaster exploite les failles de Google (bots, algorithme…) dont le but est d’atteindre le meilleur positionnement sur Google, et pour atteindre son objectif, le référenceur Black Hat n’a aucune limite.
Le concept de Black Hat SEO est issu des films dans lesquels les méchants portent souvent des chapeaux noirs. Concrètement l’expression « Black Hat » est utilisée pour distinguer ces référenceurs border line de ceux qui suivent scrupuleusement les recommandations de Google, eux appelés les « White Hat ». Il y a également les Grey Hat qui se trouvent à mi-chemin entre le Black Hat et le White Hat.

Différences entre Black Hat, Grey Hat et White Hat SEO ?


Le White Hat SEO, c’est le référencement naturel qui respecte toutes les normes et les indications de Google. Le référenceur White Hat mise ainsi sur l’optimisation de sa structure, sur un fonctionnement optimal (affichage, vitesse…) sur desktop comme sur mobile, ainsi que sur un contenu à forte valeur ajoutée pour attirer les backlinks et les commentaires positifs. Bref, le White Hat SEO est le référencement tel que Google le souhaite.
Quant au référencement Black Hat, il n’a aucune limite, surtout pas les recommandations de Google ! Pour atteindre ses fins, le référenceur Black Hat a recours à des techniques futées et risquées pour corrompre le fonctionnement de Google : contenu dupliqué, achat de liens, spams… Pour le Black Hat SEO, tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins : devenir le top 1 dans les SERPs et surpasser tous les concurrents.
Et il y a le Grey Hat, c’est un intermédiaire entre les deux extrêmes du référencement. En effet, le Grey Hat SEO a recours aux techniques préconisées par Google sans pour autant se priver de certaines méthodes contraires à l’éthique comme le cloaking.

Quelques techniques Black Hat SEO

  • Le cloaking
  • L’utilisation de redirects
  • L’utilisation de contenu ou texte caché
  • Le spam de commentaires
  • La création de splogs
  • Le negative SEO
  • Le spam referer
  • L’utilisation de linkweels
  • Le piratage de site pour y insérer des liens cachés

Les techniques Black Hat par pilier du SEO

Le Black Hat SEO a des méthodes particulières et des outils pour chaque pilier du référencement naturel.

  • Le contenu Black Hat

Le SEO Black Hat a pour objectif d’améliorer le positionnement du site sans avoir à passer par l’optimisation de son contenu. Le Black Hat mise sur des techniques qui lui permettent de ne pas avoir à créer du contenu à valeur ajoutée.
Un exemple de contenu Black hat : le bourrage de mots-clés pour répondre au mieux aux requêtes des internautes sans avoir à créer du contenu optimisé. Il y a également le Splog qui associe le netlinking à des textes à faible valeur ajoutée, ou encore les contenus de pages spinnés qui sont des textes qui se ressemblent et qui n’apportent pas de nouvelles informations aux internautes. Une autre technique de contenu Black Hat: le duplicate content.
Le contenu Black Hat est ainsi de mauvaise qualité, le webmaster mise surtout sur les techniques de netlinking pour faire monter leurs sites dans les SERPs.

  • La technique de site Black Hat

Les webmasters disposent de plusieurs méthodes pour améliorer son positionnement avec un SEO technique optimisé. Le cloaking ou camouflage fait partie des méthodes les plus utilisées dans le Black Hat. Cette technique consiste à créer pour une seule page des contenus différents pour le crawl de Googlebot (un contenu bourré de mots-clés) et pour les internautes (une version plus « light »). Par ailleurs, il y a d’autres techniques comme les redirections : la redirection 301 à partir d’un site populaire dont le webmaster aurait acheté le nom de domaine…

  • Le netlinking Black Hat

L’acquisition de liens pour accroître de manière artificielle la popularité du site est l’un des piliers du Black Hat SEO. Les webmasters Black Hat ont plusieurs outils à leur disposition, notamment des logiciels qui les permettent de créer des backlinks à la vitesse de la lumière sans avoir à tout faire manuellement. Pour les webmasters, tous les moyens sont bons pour avoir des backlinks à valeur ajoutée : achat et échanges de liens, repérage des blogs et forums qui acceptent les commentaires et qui font du dofollow, la pose de liens contextualisés sur des adresses à Metrics positifs…

Black Hat SEO : le cas du negative seo

Comment se servir du Black Hat SEO pour faire du negative SEO ?

Le negative SEO est une technique qui a pour but de se retrouver en tête de liste dans les SERPs en faisant tomber les concurrents en sabotant leur référencement. Et c’est une technique efficace ! Voici quelques exemples de techniques NSEO :

  • Les liens toxiques : De nombreux sites ont perdu du jour au lendemain leur positionnement à cause du link poisoning (lien empoisonné ou toxique) qui a pour but de ternir l’image du site auprès de Google avec des liens toxiques.
  • La création de plusieurs liens de qualité pour augmenter la popularité du site concurrent et de les retirer d’un coup.
  • La balise « Noindex » : certains webmasters NSEO profitent du manque de vigilance de certains sites pour y glisser le méta noindex pour que les pages ne soient pas indexées par Google.
  • Le lien canonique : il s’agit du vol de contenu d’un site pour ensuite se l’approprier grâce à la balise canonique.
  • Le lien canonique : il s’agit du vol de contenu d’un site pour ensuite se l’approprier grâce à la balise canonique.

Comment se protéger du negative SEO ?

Le négative SEO peut faire beaucoup de ravage. Heureusement qu’il existe quelques méthodes infaillibles (ou presque) pour s’en protéger, en voici quelques-unes :

  • Sécurisez au maximum votre site : utilisez le HTTPS et bloquez les adresses IP individuelles.
  • Vérifiez vos backlinks régulièrement et supprimez les liens suspects.
  • Soignez votre réputation et signalez les commentaires négatifs à votre égard que vous soupçonnez venir d’un concurrent malintentionné qui pratique le NSEO.

Google et le Black Hat SEO

Les algorithmes de lutte contre le Black Hat

Le Black Hat SEO est véritablement l’ennemi numéro 1 de Google, d’abord parce qu’il exploite ses failles et surtout parce qu’il réussit ! La plupart des filtres, algorithmes et mises à jour de Google ont ainsi pour but de réduire l’efficacité du Black Hat SEO, de les démasquer pour ensuite les pénaliser.
Les deux gendarmes de Google (Panda et Pingouin) ont pour rôle de réduire l’impact du Black Hat SEO et sanctionnent automatiquement d’une part les sites qui ont du mauvais contenu, et d’autre part les liens artificiels.
Mais les webmasters Black Hat encourent également des sanctions manuelles qui proviennent des Search Quality Team de Google.

Les sanctions

D’abord, il y a le déclassement qui se traduit par une chute dans les SERPs. Ensuite, il y a la désindexation qui va faire disparaitre vos contenus du moteur de recherche. Et enfin, il y a le blacklistage qui est la sanction la plus lourde, votre site va cesser d’exister pour Google.
Je vous partagerai dans mes formations mes techniques Black Hat pour réussir votre référencement et surtout, je vous donnerai toutes les techniques pour réussir sans se faire prendre.

Est-ce durable ?

Le Black Hat SEO est loin d’être pérenne comme le référencement naturel White Hat. En effet, avec les mises à jour Google qui ont justement pour objectif de faire tomber les pratiques Black Hat, il y a un risque constant qui plane sur les pratiques Black Hat et leur effet. Un site qui a obtenu un bon positionnement peut donc chuter ou même disparaitre brutalement à une nouvelle mise à jour de Google.

Est-ce rentable ?

Oui, le référencement Black Hat est définitivement rentable parce qu’il marche tellement bien que le site se trouve le plus souvent Top 1 en un temps record et ce pendant une durée qui lui permet d’accroitre considérablement son chiffre d’affaires.

Conclusion

Le Black Hat est souvent facile à repérer, même pour un non-spécialiste alors la question se pose : comment les Team de Google n’arrivent-ils pas à les identifier rapidement ? En effet, ces sites à contenu non-optimisé et qui arrivent comme par enchantement à un meilleur positionnement y restent souvent pendant plusieurs mois. Donc, soit Google laisse passer certaines « anomalies » en les ignorant tout simplement, ou bien ses algorithmes et ses équipes ne sont pas si efficaces que cela et peuvent même être obsolètes malgré les nombreuses mises à jour. Nombreux sont les webmasters qui disent qu’il n’y a pas de liens mauvais, c’est la raison qui expliquerait la montée en puissance d’un site victime d’un Negative SEO par des milliers de liens toxiques qui, au lieu de tomber, monte tout en haut des SERPs.

FORMATION SEO

Rejoindre ma formation

Retour haut de page